Les objectifs du projet

Mieux faire connaître la viticulture bourguignonne et ses vins

Il existe un lien certain entre la compréhension d’un terroir, la connaissance de ses savoir-faire, et la consommation de ses produits. Partout dans le monde, le tourisme de terroir tend vers la pédagogie.

La connaissance est synonyme de fidélité, et les initiés sont les meilleurs ambassadeurs ! Or, les vins de Bourgogne sont d’une grande diversité. Il convient d’en montrer toute la richesse et les subtilités. Avec la Cité des vins, le visiteur trouvera trois lieux de découverte offrant une approche complète et globale de la Bourgogne viticole, et notamment la notion de Climats, clé de voute du modèle de notre viticulture. Cette découverte sera proposée à travers des dispositifs pédagogiques modernes et ludiques, destinés à toutes les catégories de publics, de l’amateur au connaisseur.
Le premier objectif de la Cité des vins est la connaissance de la Bourgogne et de ses vins.

Vins bourgogne, vignoble bourgogne

Il s’agit à la fois de faire découvrir les vins de toute la Bourgogne, d'expliquer la notion de Climats (modèle de viticulture de la Bourgogne) et de valoriser l’inscription des Climats du vignoble de Bourgogne au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Valoriser l'histoire, la culture et le patrimoine lié à la viticulture

La Cité des vins de Bourgogne valorisera les vins et la Bourgogne. Le visiteur y découvrira le travail de la vigne, l’art de la vinification, la mosaïque des terroirs, les Climats, les cépages… mais il découvrira aussi comment tout cela est advenu. En terme historique, notre vignoble a des racines profondes. Ce que nous offrons au monde, ce ne sont pas seulement des vins prestigieux. C’est aussi une histoire, une culture, un patrimoine... Et l’histoire contemporaine est tout aussi captivante. L’économie du vin, son rôle dans le rayonnement de notre région, son statut auprès des chefs les plus illustres… c’est aussi cette dimension culturelle et historique que les touristes découvriront en visitant la Cité des vins.

Rééquilibrer territorialement notre fréquentation touristique liée au vin

La plupart des régions connaissent le phénomène de la concentration touristique. Quelles que soient les richesses d’une destination, les flux tendent à se polariser sur un petit nombre de sites majeurs. La Bourgogne viticole n’échappe pas à ce phénomène. Les statistiques témoignent d’une fréquentation nettement centrée sur l’axe Beaune Dijon. C’est la raison pour laquelle les porteurs du projet Cité des vins ont adopté ce concept de trois sites en réseau. Chablis, porte d’entrée au Nord, et Mâcon, porte d’entrée au Sud, ont vocation à valoriser deux régions aux caractères bien spécifiques, sur le plan de la viticulture bien sûr, mais aussi en terme de patrimoine historique et de paysages.

Par ailleurs, la Cité des vins souhaite devenir la vitrine de toutes les initiatives développées par les acteurs de la filière. Au sein de chacune des cités, le visiteur trouvera toutes les informations sur l’offre variées de loisirs et de tourisme viticole de la région. Les cités des vins sont trois passerelles invitant le visiteur à partir à la découverte de toutes les richesses du vignoble.

En Bourgogne, 600 activités oenotouristiques sont labellisés Vignobles & Découvertes